Mot du président

/Louie Tolaini

Lorsque je repense aux 54 années d’existence de TransX dans le secteur des transports, je m’étonne que tant de choses ont changé … même si tant de choses sont restées les mêmes.

Les chaînes d’approvisionnement des clients ont évolué et sont désormais à la fois très efficaces et exigeantes. Cela exige une certaine précision sur le plan opérationnel ainsi que de la transparence et de la communication en temps réel afin d’assurer que les clients vivent une expérience inégalable.

Les règlements, la sécurité et la conformité sont davantage compliqués. Les dispositifs de consignation électroniques (ELD), l’IPEC/l’ACI et les amendes de non-conformité font partie de l'industrie, et les entreprises qui n’arrivent pas à s'y adapter ou à y faire face ne peuvent réussir.

Les dispositifs de lutte contre les émissions installés sur les camions et les remorques réfrigérées ont rendu ceux-ci plus efficaces, mais également plus chers à entretenir.

Personne d’entre nous ne pensait à tous ces changements il y a une dizaine d’années, encore moins en 1963.

Notre vision, toutefois, est demeurée la même. Il y a 54 ans, j’ai décidé de fonder une entreprise qui serait un lieu de travail prospère pour nos gens. Nous cherchions à apporter de la valeur à la chaîne d’approvisionnement de nos clients grâce à l’innovation et à nos engagements à l’égard de la sécurité et de l’intégrité.

Notre flotte privée est maintenant la plus grande du Canada, et l’entreprise emploie plus de 2 600 personnes. Nous avons également le privilège de nous occuper des chaînes d'approvisionnement d’importants clients parmi les plus connus d’Amérique du Nord.

Je suis fier de nos réalisations et des personnes qui contribuent à celles-ci chaque jour, dans ce secteur infiniment exigeant. TransX doit son succès à sa vision, qui n’est toutefois qu’une vision jusqu’à ce que nos gens la concrétisent.

Louie Tolaini,
President